Chargé de projet chez Eurimages

11666049_900673133322907_5101654275291760609_nEurimages est un fond de soutien à la coproduction cinématographique en Europe lié au Conseil de l’Europe. Il soutient uniquement le cinéma, contrairement au programme Europe Créative de la Commission européenne. Avec un budget de 25 millions d’euros provenant de 35 Etats membres, Eurimages a pour politique d’aider les films d’auteur européens, à savoir des films originaux qui ne peuvent pas se faire uniquement grâce au marché ou aux aides nationales. Il fournit des aides sous forme de prêts: ce sont des avances sur recettes, des prêts conditionnellement remboursables et non des subventions comme pour l’Union Européenne.

Activités principales

  • Décide quels films bénéficieront des aides en effectuant un tri parmi les projets de films soumis lors des 4 appels à projets annuels
  • Etablit une liste de films éligibles au soutien en se basant sur des critères financiers et juridiques, et non artistiques.
  • Conseille les producteurs et suit des films cofinancés (contrôle de l’utilisation des crédits, des remboursements…)

Compétences requises

  • Compétence économique et juridique;
  • Avoir une expérience dans le cinéma.

Qualifications / critères d’admission

  • Profils variés: majoritairement études en droit, économie, science politique;
  • Poste ouvert sur concours d’entrée: épreuve écrite liée au cinéma, et une mise en situation (travailler sur un projet reçu par l’institution).
  • Condition d’éligibilité pour le concours: avoir une expérience d’au moins 4 ans dans le domaine du cinéma.

Rémunération

Celle-ci est calculée à partir de la grille des rémunérations du Conseil de l’Europe.

Bon à savoir

Le chargé de projet travail au sein du Secrétariat d’Eurimages, qui s’occupe de la gestion au quotidien du fond. Il est le gardien du respect des règles et des critères fixés pour l’attribution des prêts et aide le conseil de direction lors de sa décision finale.

Stages

  • Possibilité d’effectuer des stages de maximum 3 mois, non rémunérés.
  • Candidatures libres et distinctes de la procédure du Conseil de l’Europe.
  • Conditions: intérêt particulier pour le domaine de l’audiovisuel.

Témoignage: Susan Newman-Baudais, chargée de projet

Susan Newman-Baudais a étudié dans l’équivalent d’une école de commerce en Irlande avant de continuer ses études au Royaume-Uni. Elle a été journaliste puis a été engagée à Channel 4: «C’était une époque passionnante (…) c’était une chaine extrêmement novatrice et qui s’intéressait énormément au cinéma européen». Durant cette période,poursuit-elle, la chaine produisait des programmes dont personne ne voulait: «c’était un peu le Eurimages du Royaume-Uni», ajoute Roberto Olla, le directeur du Secrétariat d’Eurimages. Après la télévision, Susan Newman-Baudais se tourne vers le cinéma, travaille comme productrice pour les effets spéciaux, s’intéressant alors à l’aspect technique du 7ème art, «un domaine à la pointe de la technologie à l’époque au Royaume-Uni». Et s’attaque ensuite à la post production plus classique en France et commence après cela son parcours dans les organismes du Conseil de l’Europe en travaillant 11 ans à l’Observatoire de l’audiovisuel avant d’intégrer Eurimages comme chargée de projet en 2012.

Photo: A mon âge, je me cache encore pour fumer, de Rayhana Obermeyer, coproduit par Eurimages. 1er jour de tournage, 29 juin 2015 en Grèce.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :